jeudi 6 mai 2010

je fume, tu fumes, nous fûmes.



Sa vie fut une cigarette, dont lui seul réussit à la fumer par les deux bouts.
La seule femme qui l'accompagna pour ainsi dire toute sa vie fût la Gitane.



(Peinture à l'encre de chine + posca blanc)

4 commentaires:

BODARD a dit…

Superbe série, les originaux et les montages sont d'une grande qualité, et je suis d'autant plus touché par ces 5 hommages que Gainsbourg est mon chanteur préféré. Du bon, du trés bon et "pas Kon".

Guillaume Néel a dit…

Merci Christophe.
Je savais que tu étais sensible à son travail mais pas que c'était ton préféré.
Pour moi, Gainsbourg est surtout en caricature, ma première bête noir.
C'est pas le tout de faire des grandes oreilles, un nez qui tombe autant que les paupières et une cigarette pour que ce soit Gainsbourg. Jusqu'à cette série là, je pense que je m'étais toujours vautrer et que cette étude m'a permis de mieux comprendre son visage.
(Dis-moi lequel tu préfères et je te le mettrais de côté).

BODARD a dit…

Tu as raison de dire que des grandes oreilles et une clope ça ne suffit pas ! C'est en me faisant cette remarque il y a quelques années que j'avais pris le pari de faire Gainsbourg sans les oreilles et sans cigarette, justement (il est dans ma galerie). Difficile de choisir entre tes n&b, mais après hésitation, le couple Serge et Jane me plaît bien et il me rappelle la chanson "la déca-danse" que j'aime beaucoup. Ouala ouala.

Guillaume Néel a dit…

Une belle réussite ton Gainsbourg.
Je m'en souviens très bien. Tu avais travaillé sur son regard tombant yeux fermés, et sur son nez que tu avais déformé à merveille.

C'est un bon choix que je t'enverrais sous peu.

Rechercher dans ce blog