mercredi 21 avril 2010

Romain Duris



L'homme qui voulait vivre sa vie, cherche son chat 56 fois par semaine.
Il se dit : - "Peut-être est-il Déjà mort dévoré par un Dobermann,
ou peut-être comme Le Petit Poucet recherche-t-il son chemin Dans Paris ?
CQ, j'ai déjà perdu 17 fois Cécile Cassard. Et après Le Divorce, De battre mon cœur s'est arrêté. En recueillant ce petit compagnon né d'une cigogne, j'avais enfin retrouvé l'Osmose
et tout ne me semblait Pas si grave."

Il était encore dans ses pensées lorsqu'il reçut un appel.
Les Kidnappeurs, deux Frères, Molière L'Arnacœur et Adolphe le Gadjo Dilo sous le commandements d'Arsène Lupin s'adressait à lui en ses termes :
- "Ferme ton Klapisch et écoute bien ! Si tu veux récupérer ton chat, apporte-nous Les Clefs de bagnole à L'Auberge espagnole près du Shimkent Hotel à Paris. Les Poupées russes, ces Filles perdues, cheveux gras te rendront alors ton chat."

Las de cette Persécution, il ne préférait pas rester Being Light, comme on dit dans le milieu.
"L'Âge d'homme... maintenant ou jamais !", cria-t-il. Il partit alors en Exils abandonnant son chat et fuyant Le Péril jeune préférant se tourner vers son futur. C'était sur, il voulait devenir écrivain et rédiger les Mémoires d'un jeune con .

8 commentaires:

Glen Batoca a dit…

Hi Guillaume!His works are very nice!Congrats!
Thank you for your comment!

Guillaume Néel a dit…

Thanks a lot for your comment, Glen!
All your graphic researchs are amazing!

Thierry a dit…

Il a toujours un air un peu chiffonné, pas bien réveillé et boudeur (ça se comprend s'il s'est mal réveillé), que tu as bien retranscrit dans cette caricature.
Et chapeau pour ce texte !

Guillaume Néel a dit…

Il a le look dandy-grunge.
Travaillant sur un autre appareil informatique que le mien pour réaliser le scan, j'ai perdu toute la profondeur de son regard et le volume de cette mâchoire et de cette bouche si caractéristiques.
Je me rattraperais une prochaine fois, il possède un visage que l'on peut travailler et que lui-même travaille d'ailleurs.

Quand au texte, il ne vaut pas tes morceaux choisis.

BODARD a dit…

Trés bel exercice de style littéraire... et aussi graphique : toutes mes félicitations !

Guillaume Néel a dit…

Merci Christophe, venant d'un adepte du bon mot, ça me fait plaisir.
En le revoyant de nouveau, je trouve que sur mon croquis, je tenais mieux que ça sa bouche et sa mâchoire.

Poussinaute a dit…

Un garçon que j'aime beaucoup et que j'ai envie de voir dans l'Arnacoeur.
Tu t'es donné beaucoup de mal pour nous au travers de cette présentation et je t'en remercie. Un acteur prometteur (et il a déjà beaucoup tourné) et ton dessin aussi, vu que j'ai compris dans tes commentaires que tu vas le retravailler en y mettant toujours beaucoup de coeur.
Mais de battre ton coeur ne va pas s'arrêter !

Guillaume Néel a dit…

Mon cœur est solide (l'entraînement ça a du bon).
Dès que j'ai un moment je m'y remettrais en améliorant bouche, mâchoire et profondeur du regard.

Rechercher dans ce blog