mercredi 7 avril 2010

L'homme invisible a enfin un visage



Petite recherche sur la dynamique du visage de Charles Fillon.

4 commentaires:

BODARD a dit…

J'aime bien la composition, avec la main en prolongement, trés réussie également.

Guillaume Néel a dit…

Merci Christophe.
En ce moment je fait des recherches de composition différente, et de dynamisme.
Un peu comme si c'était des scènes de cinéma. D'ailleurs, ils nous en font pas mal les politiciens, du mélo à la comédie burlesque, sans oublié l'épouvante.

Thierry a dit…

Courage Fillon est d'ailleurs le titre d'un film, non ? Ah bon.
Beau travail de composition, en effet, y compris, comme l'a précisé Christophe, dans le geste que le Premier Sinistre accomplit.

Guillaume Néel a dit…

Haa ce cher Jean Rochefort me fait davantage rêver que ce trublion morne et plat.
Je vous rejoins tout deux dans l'intérêt du geste car c'est ce dernier qui m'a donné envie de faire cette caricature.
D'ailleurs si l'on reconnait son visage (merci la mèche et les sourcils) ce n'est pas ce qui se fait de mieux dans le genre efficacité. Je pense que c'est l'association visage et geste qui fait sortir cet essai du méandre.

Rechercher dans ce blog