jeudi 8 avril 2010

l'Abbé Pierre



(Bic et Toshop)


2 commentaires:

Thierry a dit…

Souvent caricaturé, on dirait que, de dessinateur en dessinateur, sa tête est en pâte à modeler tant elle se prête volontiers à toutes sortes de variations et d'exagérations, ce que je ne me lasse pas de découvrir. Tu as vu juste dans cette version de l'abbé décédé, jusque dans les lunettes posées de travers sur le nez. Bravo !

Guillaume Néel a dit…

Il faut admettre que son visage s'y prêtait bien.
Il est peut être une espèce de baromètre de la caricature qui permet de voire que chaque caricaturiste expose sa propre vision du modèle, donnant lieu à des œuvres toutes différentes, mais pourtant si proches du sujet.

Rechercher dans ce blog