lundi 15 novembre 2010

Patrick Topaloff sur le plat


(crayon gras noir)

As du "calembourdingue" il trouve le succès avec la chanson : J'ai bien mangé, j'ai bien bu (disque d'or), Ali be good (800 000 exemplaires), Où est ma ch'mise grise ? (reprise de You're the One That I Want) avec Sim déguisé en Olivia Newton-John.
Fin des années 80, avec l'arrêt de l'académie des neuf, commence pour lui une grosse descente aux enfers. Ruiné par une pension alimentaire indexée sur les revenus du temps de sa gloire, il devient SDF, puis écope d'un an de prison en 1995 pour non-paiement de pension alimentaire. Libéré au bout de 4 mois grâce à son avocate qui est aussi sa nouvelle compagne, il remonte rapidement en scèneavec sa pièce "Chérie noire". En 2007, il participe à la tournée Âge tendre et Têtes de bois et meurt le 7 mars 2010 à Paris, des suites d'un arrêt cardiaque alors qu'il était toujours à l'affiche de cette même tournée.

J'ai travaillé cette version vieillissante car c'est comme cela que je me souviens de lui, beaucoup moins de sa coupe incroyable cheveux mi-courts et frange.

2 commentaires:

Thierry a dit…

Je connaissais mieux son visage de rigolo de service des années soixante et soixante-dix (époque cheveux longs et frange dont tu parles), notamment ses duos avec Sim. Mais cela n'ôte rien à la qualité de l'hommage que tu lui rends.
Merci, petit Jésus !

Guillaume Néel a dit…

Je ne sais pas si les sots y sont de Lyon, mais il est vrai que ces la chanson que je connais le mieux de Topaloff (à ceci près que je crois me souvenir plus de Carlos qui l'interprête). Le peu que je me souvienne de lui avec la frange, c'est effectivement la pochette de 45 tours avec Sim en femme et des photos d'un mec qui faisait des caricatures de personnalités avec des chaussure (paru dans un Super Picsou magazine de ma jeunesse).

Rechercher dans ce blog