lundi 8 novembre 2010

MasterChef


(croquis rapide - pointe fine + aquarelle)

Il révolutionna l'utilisation de la cuisinière.

3 commentaires:

BODARD a dit…

ça, c'est une caricature... au poêle...

Thierry a dit…

Tu as visé très juste dans les exagérations de ce visage pointu, aiguisé comme une lame de couteau, dont le regard inquiétant suscite toujours les mêmes interrogations quant au succès qu'il rencontrait à l'époque auprès des femmes. Tout cela est présent avec force dans ce dessin.

Guillaume Néel a dit…

Bodard > Tu n'as pas manqué de me faire rire. Merci pour ce début de journée à plein gaz.

Thierry > Je me suis fait la même réflexion que toi concernant son succès, et je pense qu'il le devait à sa cible. Des vieilles filles ou des veuves qui de par leur âge avaient des ambitions moins grandes et qui appréciaient que le regard d'un homme se pose sur elles.
Quand j'ai vu son profil sur la couverture d'un nouveau livre le concernant, je me suis dit qu'il fallait que je le pose rapidement.
J'y reviendrait car son visage s'y prête bien, et que je ne peux laisser son visage de face avec autant d'asymétrie maladroite de ma part.

Rechercher dans ce blog