mercredi 3 mars 2010

TOC, TOC qui est là ?



Adrian Monk (joué par Tony Shalhoub) est un célèbre détective et consultant de la police de San Francisco. Ancien membre de la police, il avait du la quitter sur décision de justice. En effet, à la mort de sa femme Trudy, Monk avait vu resurgir tous ses troubles obsessionnels compulsifs (TOC) et autres phobies, l'empêchant de faire son travail normalement.
Ses troubles provenaient de son plus jeune âge (lorsqu'il construisait son Moi et son Sur-Moi), où lui comme sont frère reçurent une éducation strict de la part de leur mère, qui leur refusait tout contact physique, et furent rabaisser et rejeter par leur père avant d'être abandonnés par ce dernier.
Adrian n'eut aucun ami avant de rencontrer sa femme à l'université (d'où sa dépendance à celle-ci jusqu'après la mort), puis à l'arrivée de ses assistantes.

Même s'il s'agit d'une série policière flirtant avec le genre comédie familiale - comédie dramatique, on peut se rendre compte de l'enfer quotidien de ceux qui ont des tocs, ainsi que de l'importance des aides de vies.



Croquis crayon à papier

2 commentaires:

Thierry a dit…

Ne connaissant absolument pas cette série, voilà que ton dessin et le texte qui l'accompagne ont su aiguiser ma curiosité...
La mise en couleur est magnifique.

Guillaume Néel a dit…

En terme d'enquête, il fait partie comme Holmes et Miss Marple ou encore Poirot, des logiciens. C'est le seul point commun qui la relie à ces séries. À la Columbo, on voit d'entrée quel est le meurtrier, puis la manière dont il résout le crime. Seul le meurtre de sa femme baigne dans un mystère totale qui se révèle bride par bride au fil des nombreuses saisons.
C'est une série sympathique qui détend, avec quelques acteurs assez efficace.

Rechercher dans ce blog