lundi 29 mars 2010

Contes & Légendes de Normandie






Quelques exemples d'illustrations présentes dans mon prochain ouvrage :
"Contes & Légendes de Normandie"
Si tout se passe comme prévu, d'autres ouvrages sur "les Contes & Légendes de Bretagne", et "les Contes & Légendes de Vendée-Poitou".

Réalisation : Pinceaux et Pointe fine pour une impression numérique Noir & Blanc

8 commentaires:

BODARD a dit…

Bravo ! Et réussite à tous ces projets !

Guillaume Néel a dit…

Je l'espère aussi. Et qui sait, un jour le p'tit viking s'attaquera à la Région d'Orléans, ville que mes aïeux ont pillé, brûlé et rasé plusieurs fois ;)

Grand a dit…

Le conte est bon.
Félicitation Guillaume!

"Les contes et légendes", vastes thèmes dans lesquelles j'aime balader ma curiosité, mon esprit... et mon crayon (à titre perso).

Guillaume Néel a dit…

Je suis un mordu de ce type de littérature. Étant un peu en dehors du monde et des gens parfois, car j'aime observer, ce type d'ouvrage relatant des récits ancestraux m'aide autant à comprendre les schémas sociaux que les modes de vies. On remarque nettement que le monde n'a pas changé (en dehors de la technologie) depuis l'âge de pierre et la sédentarisation des peuples.

Peut-être qu'un jour nous aurons l'opportunité de travailler conjointement sur un projet de ce type. Le Sud possède aussi de très belles légendes et d'intéressants récits à transmettre.

Poussinaute a dit…

Je te souhaite de réussir dans cette aventure, comme dans celle des pirates Coburn et Quinn d'ailleurs !

Je te rejoins dans ta vision du monde et des scènes qui se répètent malgré le "progrès" à outrance parfois. Je m'écarte souvent de ce bruit et du mouvement ; ce qui m'aide à voyager, en dehors de la littérature, c'est évidemment la musique que j'emporte toujours sur mes oreilles. Par contre, j'observe et j'enregistre beaucoup ce qui se passe alentour mais je me sens très souvent "différente".

Guillaume Néel a dit…

Je n'aime pas non plus le bruit et les mouvement de masse, et je m'en écarte très souvent sans ne plus trop m'en rendre compte d'ailleurs.
La "différence" dont tu parles, je la vis aussi parfois pour ne pas dire souvent. Je ne la cultive pas pour autant car je ne souhaiterais pas devenir un marginal malgré moi (je ne parle pas de ceux qui s'autoproclament marginal par recherche de différence et d'identité et qui souvent sont plus ancrés dans une caste et ne s'attardent qu'aux apparences et faux-semblants, mais des vrais de par leurs démarches naturelles). Je pense, toujours d'après observations, qu'ils sont profondément tristes ou dépressifs (cause de leur recherche de réalités alternatives).
Il n'y a rien de hautain ou supérieur derrière ce terme; car si géographiquement on observe mieux d'un point culminant, socialement on observe mieux dans la meute que sur un pied d'estale. Il s'agit plutôt d'une façon d'exprimer que l'on préfère rester caché derrière ses dessins, l'ultime rempart des émotions face au monde extérieur (en dehors des commandes), comme d'autres derrière la musique.
Je te comprends bien et partage ton sentiment.
Merci à toi.

Thierry a dit…

Illustrations toujours aussi prometteuses et en parfaite cohésion avec celles que tu as déjà présentées dans ce blog. Auras-tu l'occasion de les mettre en couleurs ou resteront-elles en noir et blanc ?
Tous mes encouragements pour la suite de ce projet qui, semble-t-il, t'occupe beaucoup ces derniers temps.

Guillaume Néel a dit…

Merci Thierry.
C'est illustration resteront en Noir et Blanc. Le but de l'ouvrage est de se rapprocher des vieux livres illustrés, presque type poche, avec un soupçon de dérision et de déformation. C'est un projet qui me prend un peu de temps non tant par la réalisation (le premier manuscrit est fini depuis près de 2 mois maintenant)que par le fait de porter un projet plus grand. Plusieurs volumes de 80-100 pages sur les Contes et Légendes de Normandie, de Bretagne et de Vendée-Poitou, avec un collectif auteurs et un collectif illustrateurs.

Rechercher dans ce blog