vendredi 19 mars 2010

Spécial caricapotes



Un peu d'humour potache qui ne laisse pô d'tâche (avec réserve).

10 commentaires:

BODARD a dit…

CARICAPOTE : n. m. Ami caricaturiste, collègue. Hist. Terme inventé conjointement par Justin, Bodard, Da Costa, Denis Grand et Poussinaute lors du Salon de Samer en 2001. Semble utilisé depuis par quelques caricaturistes amis des sus-nommés dont Guillaume Néel dit "le Viking" ou Lolo Deloire dit... euh... ben "Deloire". Anecdote Marilo, une grande amie des inventeurs, s'est vue intrônisée "caricapotesse" sans rien demander à personne, parce que c'est comme ça et pis c'est tout. Tradition Tout dessinateur utilisant cette expression depuis 2001 se voit dans l'obligation de payer un repas aux cinq sus-nommés dans l'année. C'est comme ça, y'a pas à discuter. Syn. Y'a pas.

Guillaume Néel a dit…

Bodard : n. propre. Caricaturiste de talent qui inventa avec ses amis Justin, Da Costa, Denis Grand et Poussinaute lors du Salon de Samer en 2001, le concept de "caricapote".
Comme tout artiste qui aime profiter des bonnes choses de la vie, il ne perd pas une occasion pour se faire payer un repas. (L'artiste est pauvre par définition, mon bon mossieu).

Ce sera avec plaisir que je paierais ma dette un de ces quatre. Parole de Viking.

Grand a dit…

Diantre de bigre!!!
Ce-cette gapette, cette bacchante, cette barbiche, ce crayon dans la main gauche, ce terme (copyrighté par Justin, Bodard, Da Costa, Denis Grand et Poussinaute lors du Salon de Samer en 2001)...Heu, je m'fais des idées ou bien on m'cherche de noizes?

('ttention, la dette est à payer à "l'ensemble" des caricapotes en même temps!!!)

Thierry a dit…

Les exercices lexicologiques précédents ne laissent guère de place à plus de commentaire que "Héhéhé !"
Toutefois, il serait bon de préciser que les caricapotes forment un gang redoutable de coupeurs de têtes.

Guillaume Néel a dit…

Denis : Et non, n'y voit pas ici de malice.
Je me suis basé sur mes souvenirs de Montmartre et de quelques croqueurs qui portaient le look titi-parisien (j'ai pas poussé jusqu'au gilet et noeud de foulard).
Pour la main gauche c'est un détail que je ne connaissais pas, mais que je réutiliserais à bon escient.
Ha ha ha (rire machiavélique).
Par contre il est vrai que j'ai bien compris que tu sortais couvert.

Guillaume Néel a dit…

Thierry : Ils sont un peu les Daltons, les Earps et Wallace en même temps, de fines gâchettes.
En même temps il me semble que tu es un desperado hors-norme qui pourrait aisément trouver sa place au sein de ces caïds.

Laure a dit…

Oooh, bah moi j'avais jamais fait le rapprochement... bien vu !

Guillaume Néel a dit…

Je crois qu'il faut un esprit malsain pour avoir ce genre d'idée. Je doute pour autant que certains fondateurs, à l'esprit moins pur que le tien, n'est pas fait ce rapprochement plus tôt.

BODARD a dit…

Mon bon Guillaume. Je crains fort, et au risque de te décevoir bigrement, que nos esprits tordus l'aient même envisagé dès le départ...(et sans réserve).

Guillaume Néel a dit…

Mon doute, n'étais qu'un stratagème pour que les coupables se dénoncent.

Rechercher dans ce blog