lundi 9 août 2010

Clint Eastwood 28/?



encre de chine et aquarelle

2 commentaires:

Thierry a dit…

Je connais bien la photo qui t'as servi de référence, ce regard fascinant qui la caractérise. Hypnotique, c'est pourtant le mot qui vient à l'esprit en contemplant cette caricature. Remarquable travail, cher Guillaume.

Guillaume Néel a dit…

Merci Thierry.
Quand je le dessinais, j'avais toujours en tête le "second effet KissKool"; la dérision qui m'empreint continuellement sans doute.
Je me rend compte aujourd'hui que j'ai mal géré une lumière déséquilibrant tout la partie inférieur de son visage.

Rechercher dans ce blog