mardi 10 août 2010

Clint Eastwood 30/?



encre de Chine


Même modèle que précédemment, mais un travail avec un autre médium qui donne une autre approche du personnage et une autre façon de le percevoir.
Pour en avoir parler beaucoup sur cette série Eastwood, avec les visiteurs de ce blog (dans les commentaires, ainsi qu'en off du blog), je trouvais que la liaison entre le n°29 et le n°30 était intéressante à montrer, car en plus d'être le même modèle, c'est la même source photo et le même croquis de base.

On peut également voir deux approches différentes d'un même modèle et de la même source photo chez les amis Bodard et Coquelet.


2 commentaires:

Thierry a dit…

Certes, j'ai une petite préférence pour la version en noir et blanc, plus âpre et austère, mais l'une et l'autre dégagent la même puissance quasi minérale du comédien. Bref, elles sont superbes toutes deux.

Guillaume Néel a dit…

J'ai également une préférence pour celle-ci car les volumes sont mieux rendus et la sensation des ténèbres qui le rongent est plus présente.
Merci Thierry.

Rechercher dans ce blog