mercredi 7 juillet 2010

Le N°46 de Fakir est en kiosque





(encre de chine et couleur numérique)

Vous y trouverez un article sur le management controversé du groupe CASINO et de son président, Monsieur Jean-Charles Naouri (ici en caricature).
N'ayant pas apprécié les méthodes d'investigation du groupe de journaliste et la publication sur le site de Fakir d'un précédent article, JiCiNaouri a décidé d'attaquer en justice le journal, réclamant 75000€ de dommages et intérêts. Un extrait de l'article est consultable en ligne. Pour en savoir plus c'est ici.
Notons que Jean-Charles Naouri est l'instigateur français de la politique économique actuelle (permettant entre autre, lors du rachat d'une société de licencier pour améliorer les profits des actionnaires; ce qu'il avait mis en place avec Moulinex).

Vous trouverez également dans le journal une enquête sur le Foot-Bizzness,
mais pas ces illustrations.



Pour vous abonnez à Fakir c'est ici.

2 commentaires:

Thierry a dit…

Excellente illustration qui, outre la caricature du bonhomme (bravo !), résume parfaitement l'idée qu'on peut se faire d'un résultat ascensionnel.
Il y a quelques semaines, un très bon reportage de l'équipe de Là-bas si j'y suis (pas très étrangère à Fakir, d'ailleurs), sur France Inter, se faisait déjà l'écho des pratiques de ce triste sire.

Guillaume Néel a dit…

Merci Thierry.
Effectivement derrière "Fakir" et "Là-bas si j'y suis", on retrouve un engagé prolifique contre l'abus, le journaliste François Ruffin.
En associant l'écrit et l'oral, il y a peut-être un moment où le contribuable se rendra compte que la malversation, à défaut d'en enrichir certains, finit surtout par en détruire beaucoup et quasiment que des innocents.

Rechercher dans ce blog