vendredi 15 janvier 2010

Auguste Rodin, n'avait rien d'un clown



François-Auguste-René Rodin, était le fils d'un normand, mais ça ne valide pas à ce seul fait sa présence ici.
À cause de sa forte myopie, il mena des études médiocres. Il fut malgré tout admis en 1854 à l'École Spéciale de Dessin et de Mathématiques dite « la petite école » (devenue depuis École nationale supérieure des arts décoratifs) où il suit les cours du talentueux Horace Lecoq de Boisbaudran, dont la méthode consiste à préserver la sensibilité de chaque élève en lui enseignant à utiliser sa vue et sa mémoire visuelle.
Il tenta ensuite le concours d'entrée à l'École des Beaux-Arts, dont il réussira l'épreuve de dessin; mais il échouera trois fois de suite à celle de la sculpture (son style n'étant pas conforme aux traditions néo-classiques qui y régnaient).
Camille Claudel, fut sa muse et également une de ses plus brillantes élèves. Ils entretenèrent une relation artistique et amoureuse passionnée et tumultueuse de plus de 10 ans. Rodin refusera fermement les demandes de mariage de Camille qui sombrera peu à peu dans la démence.
Rodin a révolutionné la sculpture par une liberté de forme inconnue jusque-là, et un équilibre entre un modèle englué dans la masse brute et un élan donné à l'œuvre qui semble ainsi prête à s'en échapper.

Il ne faut pas louper la formidable expot qui lui est consacré à Angers, cette année. Il y aura entre autres la vingtaine de portrait de Pétain qui n'accepta jamais le travail de l'artiste sur son visage.

2 commentaires:

Thierry a dit…

Outre son travail de sculpteur, c'était aussi un excellent dessinateur.
L'auguste Rodin est, dans tes deux illustrations, aussi vivant et charpenté que sur les photos dont tu t'es inspiré. Suis admiratif !

Guillaume Néel a dit…

Ça devait être un personnage haut en couleur. En témoigne l'anecdote avec Mistinguette, dont il ne voulait sculpter que les jambes, ou son obstination à faire systématiquement le même portrait de Pétain. Je pense que son talent, ne devait avoir d'égal que son caractère.

Rechercher dans ce blog