dimanche 31 juillet 2011

J'adore délirer avec AMBre



(acrylique liquide, aquarelle, et crayon gras)

Pour notre 13e participation commune sur les p'tites bêtises avec AMBre,
on ne pouvait pas faire sans la folie de Philippe Katerine.
Bêtise à découvrir en cliquant ici.
-------------


- Ma complice de Bêtises, AMBre -

11 commentaires:

AMBre a dit…

C'est bien parce que tu es mon Ami et qu'effectivement j'apprécie de délirer sur rien et sur tout avec toi que je l'ai carrément mise en présentation sur mon blog !
Cela te va comme réponse, cher Guillaume ?
Ces lèvres bien charnues que tu m'as faites déposent une bise sur chacune de tes deux joues. Merci.

Guillaume Néel a dit…

Je suis comme ça, j'ai besoin de caricaturer mes amis. Tu n'étais pas encore dans ma galerie, ce que je trouvais fort dommage.
J'hésiter à la poster car malgré ta présence réguliére je sais que tu tiens à rester discrète.
À la prochaine bêtise ;)
Bises

Jean-Michel Gruet a dit…

Bien que parfaitement réussi, au sourire de Katherine, je préfère le joli minois de Ambre. C'est tellement rare que je me demande si cette caricature n'est pas unique. Même Christophe m'a pas osé, ou bien il nous l'a caché. Outre le charme de celle-ci, je suis tombé sous celui de ton Franquin. Magnifique.

Guillaume Néel a dit…

Je crois que la caricature d'AMBre est effectivement rare. Je ne me rappel que du portrait de Christophe.
Peut-être aussi que notre douce Amie commune en a un stock qu'elle garde pour son jardin secret.
Merci pour AMBre et pour le Franquin, Jean-Michel.

BODARD a dit…

Eh, eh, je crois savoir effectivement que les caricatures d'AMBre sont rares, mais je crois savoir aussi que quelques"pointures" ont déjà tenté le défi. Je garde en mémoire, et non sans émotion, un repas où le grand Solo l'avait caricaturée sur... sa serviette au restaurant !

Quant à moi, il est vrai que je n'ai pas encore tenté l'aventure, sûrement par peur des représailles et du bouillonnnant tempérament transalpin. Restons prudents car comme on dit au pays de Dante : Chi contro a dio gitta pietra, in capo gli ritorna.

Guillaume Néel a dit…

La prochaine que je jetterai un caillou, je le ferai assis. Je serai ainsi rassuré pour mon arrière train.

J'avais bien compris que c'était Ambre qui me faisait la faveur d'accepter ma petite version de son minois; en même temps c'est comme ça que je le conçoit lorsque j'entreprends d'offrir une de mes caricatures à quiconque qui ne l'as pas réclamée.

Thierry a dit…

Bravo pour ces deux caricatures, cher Guillaume. Ton Philippe Katerine est excellent, jusque dans le côté blafard de son teint (c'est du moins ainsi que je perçois le bonhomme), et AMBre a les traits d'une héroïne de bande-dessinée, ce qu'elle est à n'en pas douter (héroïne).

Guillaume Néel a dit…

Haa le cote rétro de cet artiste est travaillé jusque dans le détail. Son coté fantasque aussi est parfaitement travaillé.
Quand à Ambre, ce n'est pas une petite caricature qu'elle mérite pour l'amitié et le soutien qu'elle m'apporte, mais une statue.

AMBre a dit…

Hé ho ! mes chers amis, merci mais je n'ai pas du tout envie de trôner sur une cheminée, ni dans une vitrine !!! Je veux tout simplement rester nature et accessible en privilégiant mes proches et mes amis, fidèlement.

Emma a dit…

c'est bien ainsi que je l'imaginais: un regard sensible et lumineux qui reflète sa générosité, un sourire complice et tendre qui trahit l'humour toujours présent... bravo pour cette très chouette caricature!:)

Guillaume Néel a dit…

Ambre est comme tu la décris.
Mais plutôt de chouette, il faut lui parler de grenouille ;)
merci Emma.

Rechercher dans ce blog