lundi 18 juillet 2011

Cachou, cachou qu'à Johnny, qu'à Johnny, han han


Étude sur la tête, reste à revoir la posture avec le cou qui rentre dans les épaules, et un côté plus squelettique apparant. (Le jaune-orangé ici n'est que pour lié le visuel au titre au relan publicitaire des années 80 ci-dessus)


(Source : Stylo Bille Reynolds fine carbure)

10 commentaires:

BODARD a dit…

J'aime beaucoup le degré d'exagération (encore !), le buste me semble "dissocié" de la tête mais j'attends ta version définitive, et la ressemblance est là, bravo Guillaume.

Guillaume Néel a dit…

J'ai rectifié sur le visage ma précédente version. Comme tu le dis, il faut que j'associe sa tête à son corps, mais tant qu'il ne commencera pas en premier, en serais-je capable ?? ;)

BODARD a dit…

;O))

AMBre a dit…

Lui il me donne la Johnnysse, j'ai vraiment du mal !
Mais ton dessin est prometteur, je suis sûre qu'après, il pourra te dire : qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?
Bises, cher Guillaume.

Guillaume Néel a dit…

La jaunisse lui vient surement du pastis. Ça attaque le foi et donne le teint cireux.
Moi aussi il me donne un effet de qu'est-ce qu'elle a ma gueule de bois ;)
Bises à toi aussi

Elisabeth a dit…

L'étude est déjà plus que réussite en tout cas, j'aime bien le fait que l'ossature soit bien saillante. Bisous.

Guillaume Néel a dit…

Avec le temps, il se décharne.
Il ne doit plus prendre autant d'hormone que du temps de sa période gonflette.
Il me fait de plus en plus penser à un vieux bouc malade.

Merci pour ton passage.
Bises

AMBre a dit…

... qui pue !... jajaja !

Thierry a dit…

C'est un visage qui se prête volontiers à l'exagération, et sur lequel les caricaturistes peuvent se lâcher allègrement. Beau travail à travers lequel tu as su éviter de répéter ce qui s'est déjà beaucoup vu.

Guillaume Néel a dit…

Il n'est pas facile de ne pas retomber dans ce qu'il y a eu de déjà fait tant il a été fait. Trouver de nouvelles pistes ou orientation est un grand moment de plaisir pour moi, comme doit l'être celui d'un alpiniste qui trouve une nouvelle voie pour l'ascension.
Je pense que toi aussi tu dois ressentir la même chose quand tu plantes ton grappin et commence à encorder une nouvelle face...

Rechercher dans ce blog