mardi 3 mai 2011

le chanteur qui jaunit au relan de bique… heu bic



Un petit croquis au stylo bille de couleur (Reynolds).
On évitera de remarquer que par rapport au format travaillé (a5),
la pointe des crayons est trop large, ne permettant pas de faire un tramage assez fin.
Il aurait fallu le travailler à un plus grand format (donc plus de temps).
Les couleurs des crayons étant très saturées, cela oblige quelques peu à traiter le sujet
avec des lumières crues.
Il n'y a pas de jaune dans les crayons, j'ai donc utilisé un vert pour les cheveux que j'ai couplé avec une autre couleur (dans les cheveux) et le bleu du costume (très présent) qui par effet d'optique efface une partie du bleu présent dans le vert et laisse apparaître un peu plus la teinte jaune.

4 commentaires:

BODARD a dit…

La caricaure est excellente, et je vois avec plaisir que tu as su renouveler ton degré d'exagération des caricatures précédentes, lequel passe trés bien avec ton style (tu sais que je suis sensible au sujet en ce moment !). Guillaume, tu nous livres aujourd'hui deux trés beaux travaux : merci et bravo.

Guillaume Néel a dit…

Oui je me lâche toujours.
En fait en assimilant bien mieux certaines techniques aujourd'hui, je mixe les déformation type cartoon avec un travail de rendu plus poussé (qu'auparavant), même si là le rendu est un peu crade ici.
Je pense que je vais garder cette déformation à peu de choses près pour la réaliser sous un autre médium (encre, aquarelle... ??

MaPY a dit…

Jean-Philippe Smet au bic ?
J'en jaunie à l'idée...
Bien joué Mr Guillaume, le bille, il n'y a que cela de vrai :o)

Guillaume Néel a dit…

Avec son bouque, il en fallait peut que je glisse vers une veiille bic.
Bravo pour le jeu de mot et merci pour le commentaire.
Et peut-être à la Baule.

Rechercher dans ce blog