jeudi 27 janvier 2011

Lee Van Cleef


(croquis au bic)

Parce que celui du talentueux artisan Christophe Bodard m'a donné envie de m'y essayer.
Voir aussi les versions des non-moins talentueux Da Costa, Morris, Achdé, Maester, Kruger, Francky,

Je le retenterais à l'encre de chine, je pense.

7 commentaires:

BODARD a dit…

Rien ne me fait plus plaisir que de susciter ce genre de travail. Merci à toi aussi donc. Je trouve ses yeux un peu trop grands à mon goût, mais c'est un angle que je n'ai pas encore tenté. PS : je suis sur une deuxième version, tant sa tête est intéressante...

Francky a dit…

Les yeux plus rapprochés de ce qu'on peux voir habituellement ne manque pas d'intérêt, et au vu de ma version (qui date un peu) vous me tenté à me repencher sur cette trombine. Merci donc pour ça, beau boulot et merci pour le lien.

Guillaume Néel a dit…

Bodard > Tu as raison sur le regard, je suis en train de le retravailler dans ce sens pour ma version encre de chine. J'ai aussi repéré quelques autres photos qui m'attirent, de nouveaux angles, de nouvelles perspectives. J'ai hâte de découvrir ta seconde version.

Francky > Même de face, ce le type de profil d'individu qui procure beaucoup de plaisir à travailler.
Comparer son travail avec celui des autres après la réalisation est pour moi très instructif, et je compte continuer à me pencher sur sa trombine encore un peu.

Elisabeth a dit…

Encore une beauté ! très belle version de Lee Van Cleef, bravo.

Guillaume Néel a dit…

Merci Elisabeth, ton soutien me fait toujours plaisir.

Thierry a dit…

Bon sang, la maîtrise du stylo gagne du terrain, mais je m'en réjouis sincèrement (ombres, lumières, douceur des gris...). Cette version de la plus célèbre brute du western est particulièrement pertinente dans son expression et les exagérations que tu as parfaitement bien rendues.
Alors, après Van Cleef, vivement la caricature de son compère Arpels avec qui il formait le fameux duo de comiques troupiers dont les perles sont restées célèbres.

Guillaume Néel a dit…

Il a fallu que j'aille voir sur google pour savoir qui se cachaient sous le duo Van Cleef et Arpels. Ceci fait, je me rend mieux compte à quel point ta prose était un petit bijou.

Techniquement, après avoir échangé avec toi et Charles, travailler sur un format plus réduit en utilisant le tramage, permet de mieux peaufiner le nuances et d'obtenir un meilleur rendu d'ensemble pour le même laps de temps (temps incompressible et toujours insuffisant) que je cèdais hebdomadairement à cette pratique et à mes anciennes production au stylo bille.
Merci de tes encouragements mon ami.

Rechercher dans ce blog