vendredi 10 septembre 2010

Ne paraîtra pas dans le prochain numéro de Fakir



-travail inachevé-


Un des croquis abandonnés pour illustré une enquête sur les dessous de la mise en avant médiatique de Strausskahn pour les présidentiels.

2 commentaires:

Thierry a dit…

Tu as peut-être un peu trop tiré le bonhomme vers un côté gainsbaresque qu'on lui connaît assez peu mais, hormis cette exagération-là, ce sont bien ses traits. Ce dessin de presse a du mordant et du piquant à souhait.

Guillaume Néel a dit…

Par rapport à la rédaction de l'article qui va lui être consacré par Fakir, je voulais le badboydiser, faire ressortir son côté sombre et pas aussi que le montre les médias... et maintenant que tu le dis, il a carrément un faux air de Gainsbare. Ça vient sans doute de son nez crochu associé à un regard paupières tombantes assez sourcilleux.
Il possède un visage qui invite à être retravaillé, je m'y repencherais certainement sous peu.
Merci Thierry pour ton coup d'œil acéré qui m'a permis de découvrir une facette que je n'avais même pas remarquée sur mon approche.

Rechercher dans ce blog