mardi 22 décembre 2009

Pour les inconditionels du SM...



... à Noël, il ne faut jamais oublié le père Fouettard

4 commentaires:

BODARD a dit…

Oh oui, oh oui.

Guillaume Néel a dit…

Hin Hin...

Thierry a dit…

Le Père Fouettard est le sinistre bonhomme toujours glissé dans l'ombre de saint Nicolas (6 décembre), et non du Père Noël, dans le folklore de l'Alsace-Lorraine jusqu'aux Flandres (c'est un ancien Lorrain qui te l'écrit). Mais cette version du bonhomme me plaît d'autant mieux qu'elle me fait penser à une certaine personne, un peu nabot elle aussi, présidant aux destinées de l'affre rance.

Guillaume Néel a dit…

Merci pour cette précision, car en Pays normand, ne fêtant pas St Nicolas, on l'associe par défaut ou défaux au Père Noël.
Quant à la ressemblance, elle n'est cette fois-ci que malencontreuse, bien que ça aurait pu, tant l'affre rance du gouvernement me laisse comme avec une envie de vomir depuis quelques temps.

Rechercher dans ce blog