lundi 26 octobre 2009

Delacroix caricaturiste malgré lui.


Enfant Bourgeois, fils de politicien, la mort de ses parents le place dans une situation financière difficile (ben oui, les parents sont souvent les pemiers mécènes des artistes). Pour vivre, il est contraint de réaliser des caricatures pour le Miroir.
Par la suite, il pourra se détacher de cet art mineur, pour se consacrer plus précisément à la peinture età la création d'oeuvre réaliste comme la
Barque de Dante, les scènes des massacres de Scio, La Grèce sur les ruines de Missolonghi, la Liberté guidant le peuple...
Figure de proue du Romantisme, il recevra par la suite des commandes de la part de l'État Français sous le règne de Charles X.

2 commentaires:

Thierry a dit…

J'ignorais que Delacroix avait débuté en faisant des caricatures. En tout cas, sous ton coup de patte, la sienne est particulièrement réussie.

Guillaume Néel a dit…

Je suis honoré qu'elle plaise à un maître de la patte de velour.

Rechercher dans ce blog