vendredi 25 septembre 2009

Monet, monet, monet...


Co-fondateur du mouvement impressioniste avec Renoir, Claude Oscar Monet n'aimait pas le style classic que l'on enseignait à l'Université. L'impressionnisme serait un jour où l'un d'entre eux n'avait plus de noir dans leurs pots de peinture.

Accouru trop tard au chevet du peintre, Clemenceau aurait insisté pour qu'on ne recouvre pas le cercueil d'un voile noir, en expliquant que cela n'aurait pas été convenable : « Pas de noir pour Monet ! Le noir n'est pas une couleur ! ». Il aurait alors arraché les rideaux aux motifs colorés de la fenêtre pour en recouvrir la dépouille du peintre.

2 commentaires:

Thierry a dit…

Je vois avec plaisir que je ne suis pas le seul à apprécier ces chers disparus et les photos anciennes. Beau travail !

Guillaume Néel a dit…

Ce que j'apprecie dans ces vieilles photos, outre le grain, c'est le temps de pose que devaient prendre les modèles. Impossible de tromper sur sa personnalité avec la longueur de temps de pose, comme on peut le feindre de nos jours avec le numérique. Et puis qu'elle gueule ils avaient à cette époque.

Rechercher dans ce blog