vendredi 21 octobre 2011

Le crime était presque parfait.


(Crayon gras noir + Stylo bille)

"Demander à un homme qui raconte des histoires de tenir compte de la vraisemblance me paraît aussi ridicule que de demander à un peintre figuratif de représenter les choses avec exactitude."
Alfred Hitchcock.

7 commentaires:

BOD' a dit…

Mais qui a tué Harry Cature ??

Guillaume Néel a dit…

Héhé…
Lara Ture !!

francky a dit…

J'aime beaucoup la citation. La caricature aussi bien sûr, Crayon gras et stylo ... Tiens faudra que j'essaye. Crayon par dessus le stylo j'imagine?

Guillaume Néel a dit…

Et non Francky, j'utilise le stylo bille par dessus le crayon gras (Faber-Castell Polychromos). Le pouvoir du stylo bille est d'être très couvrant, du coup, cela me permet de faire apparaitre de fine hachure par dessus les hachures du crayon gras, et de m'aider à donner une orientation meilleur au éléments du visage, puisqu'étant les dernières apparentes.

Mikaël a dit…

La caricature est à peu près parfaite elle aussi, il n'y a pas "l'ombre d'un doute"...

Thierry a dit…

De ta main (au collet), c'est une nouvelle version inédite de Sir Alfred que tu as fait naître (sur cour) en forçant l'ombrage des volumes avec autant d'audace. Preuve, s'il en est, que l'exploration de ce visage pourtant si schématique n'est pas encore terminée.
Tirage de chapeau vers le bas de rigueur devant cet exercice périlleux, nécessaire et réussi, cher Guillaume.

Guillaume Néel a dit…

Mikael > Merci, c'est bien gentil.

Thierry > Certains de mes volumes sonnent faux, quand au costume et au traitement des lèvres, je me suis gauffré. Je ne garderai de cette étude que quelques proportions et exagérations, ici ou là, pour en retravailler un nouveau.
Merci de tes encouragements.

Rechercher dans ce blog