mardi 24 janvier 2012

Dans le nouveau Fakir






Une fois n'est pas coutume, une petite galerie de portraits réalisée entièrement à l'encre de chine sépia (parfois diluée). Un article sur le thème de la maternité et paternité, paru dans Fakir.

2 commentaires:

Grand a dit…

Très bon! Bravo Guillaume.

Guillaume Néel a dit…

Merci mon Gars Denis

Rechercher dans ce blog